close

DJ LAG

GQOM DOPÉE À L’AFRO-KICK

DJ LAG

LABEL BLACK MAJOR
AGENT Kolia RUSTIN
PRESS REVIEWS

De prime abord, rien ne prédestinait Lwazi Asanda Gwala, originaire du township de Clermont à Durban, à enflammer les dancefloors d’Amérique, d’Europe et d’Asie avec son Gqom, une forme de proto-house minimaliste et riche en basses. DJ Lag et ses talents exceptionnels de producteur ont contribué à transformer ce sous-genre musical, apparu dans les taxis collectifs de Durban, en un phénomène d’ampleur mondiale.

À la suite de sa performance à la G-Star Raw x Boiler Room de Johannesburg, le magazine new-yorkais The Fader ne cachait pas son enthousiasme : « DJ Lag est monté sur scène afin de démontrer précisément pourquoi le Gqom rend les gens dingues. Ce genre de house minimale, né dans la ville côtière de Durban, est sombre et passionné, très propice au lâcher-prise.”

Go top