close

Comment Kiddy Smile, le jeune garçon de Rambouillet, s’est-il frayé un chemin jusqu’à l’Elysée?

Avant de trouver sa voie en tant que chanteur, Kiddy Smile est d’abord danseur. Le jeune garçon apparait notamment dans un clip de George Michael. Aujourd’hui il n’a pas délaissé sa première passion puisque la danse l’accompagne toujours, que ce soit dans ses clips ou lors de ses performances live. C’est grâce à ses talents pour cet art que le jeune homme a pu quitter sa cité de Rambouillet et découvrir le voguing et la house musique. Le prince du voguing parisien (Tsugi, Les Inrocks…), voilà comment Kiddy Smile se fait désormais appeler. Mais le voguing quésaco ? Née dans les années 60 à Harlem, le voguing est issu de la culture noire, trans et LGBT. Cette danse permet à ces communautés de se réapproprier les codes hétérosexuels blancs et dominants.

C’est par la suite que Kiddy Smile se consacre à la musique, sa rencontre avec Beth Ditto est décisive. La chanteuse du groupe Gossip l’invite à se produire sur le scène de Coachella en 2010, un rêve devenu réalité pour lui ! Aujourd’hui, Kiddy Smile accompagne Beth Ditto dans la plupart de ses dates européennes.

Mais Kiddy Smile est aussi un artiste engagé, en témoigne sa dernière prestation lors de la Fête de la Musique à l’Elysée. Invité aux côtés de la crème de la scène electro française par Emanuel Macron et sa femme, Kiddy Smile est venu jouer avec un tee-shirt où l’on pouvait lire « Fils d’immigrés, noir et pédé ». Une dénonciation éclatante de la loi Asile et Immigration, actuellement examinée au Sénat. Une prestation qui en a fait parler plus d’un. Mais aussi fervent défenseur de la cause LGBT, il est un réel acteur et icône pour de nombreux membres de cette communauté.

Le 25 octobre prochain, Kiddy Smile présentera en live à La Gaîté Lyrique les titres de son premier album ‘One Trick Pony’ à paraître le 31 août. Une prestation qui devrait en étonner plus d’un. Attention, les places vont partir vite, très vite.

 

Event – Tickets 

 

 

 

 

Go top